Anna Karénine de Tolstoï

Publié le par myletine

  Tolstoi Anna-Karenine

 

Pour les 100 ans de la mort de Tostoï, je souhaitais lire cet auteur. Le choix s'est fait rapidement sur Anna Karénine et mis dans ma pal où il y est resté un bon bout de temps tant j'ai eu du mal à m'y mettre.... non par peur des 1000 p. du récit, mais plutôt de l'image que j'ai des auteurs russes d'être difficiles...

 

Et, je l'ai lu en 15 jours.... car l'écriture se révèle très accessible, simple même, les conversations animés et les descriptions intéressantes. Bref, une lecture agréable.

 

Il est très difficile de résumer cet ouvrage car de nombreuses histoires et personnages se croisent.

Ce pourrait être une banale histoire d'adultère dans la noblesse d'une société russe au 19ème siècle, mais ce roman est bien plus que ça.
Deux personnages se croisent Anna Karénine et Constantin Lévine qui ont une conception de la vie et de l'amour différente. L'une succombera à la passion dans les bras du comte Vronski et perdra pour lui sa place dans la société, son enfant et sa dignité. Lévine lui ne souhaite qu'une vie simple, loin de toute mondanité et d'une famille. Nous suivons tour à tour leur vie et pensées .

 

Tostoï nous décrit aussi bien la société agricole et le monde des paysans russes au travers de Lévine, que le monde des aristocrates et de la vie mondaine avec le regard de Vronski et d'Anna. Les discussions des différents personnages passent de l'art à la politique, de la guerre ou  divorce...et tous se posent des questions sur le sens de leur vie et de la vie en général.

 

Ce roman est très dense et riche où, finalement le personnage de Lévine apparaît comme le plus important et non celui d'Anna. Lévine dont les réflexions, les pensées sont celles de l'auteur, personnage autobiographique ou double de papier de Tolstoï .

Tolstoï qui au travers de ces personnages nous livre ses réflexions sur la vie, la société russe, l'économie de son pays, la religion,...de la vérité qu'il a cherché tout le long de sa vie... et le mènera comme son personnage vers une conversion religieuse et morale.

 

J' ai voyagé pendant 15 jours au coeur de la Russie avec beaucoup de plaisir et me rajoute Guerre et paix sur ma liste de Noël...

 

Ce livre fait aussi parti de mon challenge Littérature au féminin.

 challenge

Publié dans Littératures russes

Commenter cet article

sylvie 28/03/2011 01:48



je vous remercie de m'avoir invite sur votre blog


bon début de semaine


amitié


http://banlieuepoememusik.over-blog.com/#



Nina 02/01/2011 22:00



Bravo car c'est un pavé et en plus la littérature classique russe c'est dense.... J'ai ce roman dans ma bibliothèque mais pas dans ma PAL pourtant j'ai envie de le mettre !!! Je te souhaite une
belle année 2011 pleine de belles découvertes littéraires.



myletine 24/01/2011 21:42



C'est un pavé qui se lit facilement.....ce qui n'est pas le cas d'autres auteurs russes.


Heureuse année 2011 remplie de lectures.


 


 



Anis (La librivore) 12/12/2010 19:55



Merci de partager cette lecture avec nous. Tu as su enlever la poussière à ce gros bouquin et nous donner envie de le lire ou relire! Bonne soirée!