Le comte de Saint-Germain, vampire de Chelsea Quinn Yarbro

Publié le par myletine

yarbro le comte de saint germain vampire pocket9254

 

Une histoire de vampire, oui.... mais  pas seulement.

 

Paris, 1743. Le comte de Saint-Germain, noble lettré et alchimiste, s’installe  dans un hôtel particulier : l’Hôtel de Transylvanie. Le roman a pour cadre la noblesse et ses rivalités.

Madeleine de Montalia tout juste sorti de son couvent fait son entrée dans le monde et .....une véritable passion se lie entre Saint-Germain et l'innocente Madeleine. Pas si innocente que ça finalement, car  malgré l'éducation des soeurs , elle se révèle être indépendante, libre d'esprit , en fait, très différente de la plupart des femmes de son entourage.

 

Le roman se pousuit entre intrigues et actions, crimes et rituels sataniques (assez horible parfois ). Le charme du comte agit sur les personnages du roman,  mais aussi sur nous pauvres lecteurs.

 

Entre histoire et fantastique, l'auteur s'inspire d'un personnage  ayant réellement vécu et se sert d'une intrigue un peu légère pour critiquer cette société tout en faux semblant; en nous faisant, une description très détaillée de la vie de ces nobles du 18ème siècle, où domine la frivolité, le manque de sincérité et un certain esprit pervers.

 

J'ai lu cet ouvrage  rapidement, me suis parfois un peu ennuyée.  Ce roman s'adresse à un public plutôt d'ado et

il va passer dans les mains de ma fille qui appréciera peut-être plus que moins l'intrigue vampiresque...

 

Challengeabc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article